LA PAROISSE‎ > ‎

Bulletin paroissial


Bulletin du 2 mai 2021

Un travail de deuil

J’entendais à la radio quelqu’un dire qu’il y aurait « de graves traumatismes » parce que les musées, les théâtres et les cinémas et salles de spectacle en général sont fermés. Bien entendu il faut prendre au sérieux les « victimes économiques », la grande fatigue de soignants, le deuil des familles et la difficulté de vivre à plusieurs dans un petit appartement sans jardin : la « crise a engendré de profondes détresses et déprimes, parfois jusqu’au suicide. Mais le monde ne s’effondre pas si ne je peux pas « faire la fête » quand je veux, où je veux : ne pas pouvoir assister à un spectacle parisien ou à une finale de match, c’est un traumatisme dont on peut se remettre.

Le développement d’un mode de vie où toute souffrance doit être supprimée, où tout souhait devient « légitime » et où les gouvernants et scientifiques doivent trouver une réponse immédiate et satisfaisante à toutes les aspirations se heurte parfois à la réalité d’un monde dont nous ne sommes que des locataires provisoires. Une des grandes (re)découvertes de ces derniers mois est que nous ne sommes pas tout-puissants. Il faut faire le deuil du « super-homme ». Mais nous ne sommes pas non plus de si fragiles êtres qu’il faille nous materner indéfiniment et que le moindre obstacle puisse briser nos vies. Il y a en nous une capacité de « résilience » forte. On a vu après les guerres que malgré tous les dégâts et traumatismes, on pouvait encore vivre. Les oiseaux de mauvais augure et prophètes de malheur finissent par aggraver le malaise et la peur qu’ils dénoncent.  

Encore une fois, écoutons le Seigneur : « n’ayez pas peur ! », faites confiance en demain, et faites ce que vous pouvez, sans vous lamenter sur ce qui vous échappe. Cependant, ceci ne signifie pas « rassurez-vous, tout continuera ou recommencera toujours comme avant ». C’est aussi « n’ayez pas peur » d’un avenir qui sera différent du passé. COVID ou pas, notre monde doit opérer de profonds changements, et la question écologique n’est pas simplement un slogan politique ou une mode. Certains ont ainsi (re)découvert qu’on pouvait, sans aller loin, sans dépenser beaucoup, en privilégiant la proximité, vivre de belles choses, et être en amitié, en communion, sans s’embrasser sur les deux joues.

Jacques Wersinger


Horaires des messes

jusqu’au dimanche 16 mai 2021

Dimanche : 11h15 à Sainte Thérèse

Mardi : 16h45 à la Maison paroissiale de Saint Memmie.

Mercredi : 16h45 à Sainte Thérèse, avec partage de la Parole.

Jeudi : 8h15 à Sainte Thérèse

Vendredi : 8h15 à la Maison paroissiale de Saint Memmie.

Samedi : 8h15 à Sainte Thérèse

Horaires des messes à partir 

du mardi 18 mai 2021

Dimanche : 11h15 à Sainte Thérèse

Mardi : 17h30 à la Maison paroissiale de Saint Memmie, avec partage de la Parole.

Mercredi : 17h30 à Sainte Thérèse avec partage de la Parole.

Jeudi : 18h à la Maison paroissiale de Saint Memmie.

Vendredi : 18h à Sainte Thérèse

Samedi : 8h15 à Sainte Thérèse


Jeudi 13 mai, 11h15 :jeudi de l’Ascension : première communion de la paroisse et de l’école Sainte Thérèse.

Dimanche 23 mai : Dimanche de Pentecôte : confirmations à la cathédrale

Dimanche 20 juin : profession de Foi


Dans nos prières

Intentions de messe : 

Dimanche 2 mai : Pour les défunts d’une famille, M. JEZIORSKI Stefan-Daniel ; Bernadette CARDENAL ; Père Georges CAILLAS et ses parents ; M. Jean VANSCHAFTINGEN ; M. James POILTURAT ; Anne-Marie JOHNER  et Catherine et Jean JOHNER.

Pour les vivants d’une famille.

Dimanche 9 mai : M. Michel ARNOULD, Père Pierre PIGEON et ses parents.

Jeudi 13 mai : M. Emmanuel KREBS et sa maman Christiane ; M. et Mme FUMEY-HUMBERT ; M. Gabriel BEGUIN.

Dates à retenir

PRIER POUR LES VOCATIONS Notre Dame de l’Epine – le premier vendredi de chaque mois de 16h à 17h.

Prochaine date le 7 mai 2021 avec les sœurs Amantes de la Croix.




Dimanche 18 avril 2021 – n° 1981

RESSUSCITONS AVEC LE CHRIST


S

i donc nous sommes ressuscités avec Jésus-Christ, recherchons les réalités d'en haut : c'est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensons aux réalités d'en haut et non à celle de la terre (Colossiens 3,1-2). Il s’agit pour nous de vivre sur cette terre en ne cherchant et en ne désirant que les choses éternelles, qui mènent au ciel, de relativiser nos richesses, les biens matériels qui nous empêchent de considérer Dieu comme l’Essentiel, l’Unique trésor qui ne passe pas.

La Résurrection de Jésus est le triomphe de la vie sur la mort, de l'amour sur la haine, de la vérité sur le mensonge, de l'espérance sur la désespérance, de la lumière sur les ténèbres. Même au moment le plus sombre de nos souffrances, de nos misères, de notre désespoir, dans la douleur de la mort, l'espérance en la Résurrection de Jésus Christ nous apporte la consolation, l’espérance.

La mort n’a pas retenu la vie dans le tombeau, elle n’a pas pu confiner la lumière dans les ténèbres de la nuit du péché. La mort n’a pas pu confiner la vie, l’amour. Je voudrais que ce temps pascal apporte un renouvellement de nos cœurs et de nos vies, afin que règnent la fraternité, l’amour, la paix, la justice; que nous bannissions la jalousie, l’escroquerie, le vol, la violence, l’indifférence, l’orgueil, la haine ; que nous soyons des artisans de paix là où règnent l’antipathie, le conflit, l’agression, l’intolérance et la vengeance.

 IL EST VRAIMENT RESSUSCITE ALLELUIA !

 Père THEOPHILE MAMPUYA.


Bulletin du 18 avril au 2 mai 2021 

Horaires des Messes

Dimanche : 11h15

Mardi : 16h45 (Maison paroissiale de Saint Memmie)

Mercredi : 16h45 (avec partage de la Parole)

Jeudi : 8h15

Vendredi : 8h15 (Maison paroissiale de Saint Memmie)

Samedi : 8h15

 

Jeudi 13 mai : jeudi de l’Ascension : première communion de la paroisse et de l’école Sainte Thérèse.

Dimanche 23 mai : Dimanche de Pentecôte : confirmations à la cathédrale

Dimanche 20 juin : profession de Foi


Dans nos prières

Intentions de messe :

Dimanche 18 avril : M. et Mme CALAMY et leurs enfants, Bernadette de CARDENAL, Mario LUCCHESE, Mr JEZIORSKI Stefan-Daniel, Jean COURIAUD, André PIGEON, Gilbert CALAMY 

Dimanche 25 avril : Pour les défunts d’une famille, Richard TELLIER, Michel ARNOULD, pour les vivants d’une famille

Défunts de la semaine :

Dimanche 18 avril : Mme Maguy BARFLEUR


Dates à retenir

 

GROUPE SAMUEL

Visite à Jésus dans le Saint-Sacrement - pour les 3-10 ans

Un vendredi par mois de 17h à 17h30, à la cathédrale

Prochaine date : vendredi 14 mai 2021

GROUPE DE PAROLE SEPARES DIVORCES

Le 26 mai 2021 à l’évêché

Attention couvre-feu ! Vérifier l’horaire


























































































































































 



.


































 



























 



  1. GROUPE SAMUEL Visite à Jésus dans le Saint-Sacrement pour les 3-10 ansUn vendredi par mois de 17h à 17h30, Prochaine date : vendredi 7 mai 2021. 

Mardi 11 mai de 9 h à 17 h : journée de formation pour la Pastorale de la santé, salle Odette Prévost, rue des moissons, à l’Epine. 

Informations diverses

QUETES

Dimanche 9 mai : pour le chauffage et l’entretien de l’église.

Jeudi 13 mai : pour l’Enseignement Catholique du diocèse.

Dimanche 16 mai : pour les Médias diocésains.

Message de Monseigneur TOUVET

Les mesures sanitaires semblent se relâcher... un tout petit peu. La limite des 10 km sera supprimée, mais pas la distanciation dans les lieux de culte. Dans ces conditions, nous vous proposons de nous retrouver SUR INSCRIPTION (nombre de places limité) ou de vous unir par la prière à une fête de Notre-Dame de L'Épine très simple, très priante, dimanche 9 mai à 16h en la basilique. Au programme : chapelet, couronnement, vêpres, en présence des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre. Le pèlerinage diocésain aura bien lieu, lui, comme annoncé précédemment, le 15 août. Ce 9 mai, donc, pas de pèlerinage diocésain, et si vous voulez malgré tout venir à L'Épine à pied..., veillez juste à vous inscrire au préalable pour la célébration, et à ne pas vous regrouper.

FORMATION : UNE SACRAMENTALITÉ POUR AUJOURD’HUI
Formation gratuite en ligne. En partenariat avec l’Institut Catholique de Paris nous avons imaginé, avec Philippe Barras, enseignant en liturgie, une suite de clips vidéo à visionner ou télécharger. Des fichiers textes accompagnent ces clips vidéo dont la durée totale est d’environ 2h15. Vous pouvez regarder les vidéos, en petits groupes si possible, et partager via internet vos découvertes, questions, suggestions à partir des apports vidéo de Philippe Barras.  Le parcours est jalonné de quiz et une grille de questions pourra vous aider.
Pour suivre la formation :
  1. MES CHERS THEOPHILES !

    Après la lettre pastorale « Prophètes de l’Espérance » et le livret de carême « Traverser le désert en Prophètes de l’Espérance », le diocèse de Châlons vous propose le livret « Mes chers Théophiles » : un parcours pour faire Église et vivre du Ressuscité.

    Cet ouvrage, disponible gratuitement dans votre paroisse, a été préparé par le père Jacques Wersinger. S’appuyant sur les Actes de Apôtres, il prolongera l’expérience des « oasis », pour lire, réfléchir, partager en équipe. 

    De Pâques à la Pentecôte, seul ou idéalement en groupe, en famille, entre voisins, en présence ou à distance, vivez des temps forts autour de la Parole de Dieu, d’un temps de prière, de conseils simples.


L'ELAN DE LA FOI EN HERITAGE

Le 24 décembre 1948, la première image religieuse jamais télédiffusée apparaît sur les écrans de téléspectateurs ébahis.

Due à l’intuition du père Raymond Pichard, cette messe de Noël est l’acte fondateur du jour du Seigneur, devenu depuis la plus ancienne émission de télévision du monde !

Pourquoi cette longévité ? Dès 1950, le pape Richard crée notre association, le CFRT, pour appeler à la générosité et nous donner les moyens de durer jusqu’à aujourd’hui.

Grâce au soutien de fidèles donateurs et à l’appui du Service public, le CFRT/ le jour du Seigneur est toujours là, présent, priant et en communion chaque dimanche matin sur France 2.

Nous voulons continuer à apporter un réconfort spirituel aux personnes âgées, 

malades ou handicapées qui ne peuvent plus se rendre à l’église. 

Mais la force du Jour du Seigneur est aussi dans le renouvellement. Nous devons affronter de nouveaux défis : toucher de plus larges et jeunes audiences, les générations futures.

Nous n’y parviendrons pas sans vous.

En 2010, nous avons créé un Fonds de Dotation qui nous permet de recevoir des legs, assurances vies et donations exempts de droits de succession. Certains d’entre vous nous ont d’ailleurs déjà demandé des informations. Du fond du cœur, je les en remercie. Petit ou grand, votre geste n’a pas de prix. Seule votre volonté compte et sera respectée. N’hésitez pas à vous renseigner !

Au-delà de nos vies, partageons le bonheur de notre foi. 

Offrez en héritage l’élan de votre foi.

Avec vous et grâce à vous, pérennisons l’annonce de l’Evangile à la télévision ! 

Avec ma reconnaissance et mes prières fraternelles. 

Contact : www.lejourduseigneur.com donateurs@lejourduseigneur.com 

Frère Thierry Hubert
















PRIER POUR LES VOCATIONS

Notre Dame de l’Epine – le premier vendredi de chaque mois de 16h à 17h

Prochaine date le 7 mai 2021 avec les sœurs amantes de la Croix

Informations diverses


QUETES

Dimanche 18 avril : pour le chauffage et l’entretien de l’église

Dimanche 25 avril : pour les vocations

PELERINAGES 2021

Le pèlerinage diocésain à Lourdes, prévu du 24 au 29 avril pour les adultes et les jeunes est annulé.                                                                                                                                Le pèlerinage diocésain à L’Épine du 9 mai se fera le 15 août, jour de l’installation des Bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre à L’Épine. Un “e-pèlerinage” sera proposé en ligne le 9 mai avec la participation des Bénédictines.  

Renseignements : Michel BABEL Tel : 03 26 21 36 66 pelerinage@chalons.catholique.fr

 FORMATION : UNE SACRAMENTALITÉ POUR AUJOURD’HUI

Formation gratuite en ligne. En partenariat avec l’Institut Catholique de Paris nous avons imaginé, avec Philippe Barras, enseignant en liturgie, une suite de clips vidéo à visionner ou télécharger. Des fichiers textes accompagnent ces clips vidéo dont la durée totale est d’environ 2h15. Vous pouvez regarder les vidéos, en petits groupes si possible, et partager via internet vos découvertes, questions, suggestions à partir des apports vidéo de Philippe Barras.  Le parcours est jalonné de quiz et une grille de questions pourra vous aider.

Pour suivre la formation :
https://chalons.catholique.fr/cours/sacramentalite/?tab=tab-overview

 MES CHERS THEOPHILES !

Après la lettre pastorale « Prophètes de l’Espérance » et le livret de carême « Traverser le désert en Prophètes de l’Espérance », le diocèse de Châlons vous propose le livret « Mes chers Théophiles » : un parcours pour faire Église et vivre du Ressuscité.

Cet ouvrage, disponible gratuitement dans votre paroisse, a été préparé par le père Jacques Wersinger. S’appuyant sur les Actes de Apôtres, il prolongera l’expérience des « oasis », pour lire, réfléchir, partager en équipe durant le temps pascal.

De Pâques à la Pentecôte, seul ou idéalement en groupe, en famille, entre voisins, en présence ou à distance, vivez des temps forts autour de la Parole de Dieu, d’un temps de prière, de conseils simples.

SOS LIBERTÉ


Voilà un an que nous subissons la crise sanitaire et les contraintes induites. On ne parle que de cela. On finirait presque par se laisser bercer au risque de s’endormir. Mais nous devons rester attentifs : pendant ce temps, le législateur tente de voter des textes aux conséquences graves. Par exemple, au début du mois de mars, le Sénat s’est opposé à un projet de loi en faveur de l’euthanasie et du suicide assisté proposé par des parlementaires qui estiment que c’est le sujet urgent, alors que partout on répète qu’il faut sauver des vies. Ça aurait pu passer comme une lettre à la poste ! Et les députés remettent cela au vote ce 8 avril !

Il y a aussi notre liberté religieuse qui se trouve menacée par un projet de loi «confortant le respect des principes de la république». L’intention de l’État est de combattre les «séparatismes». C’est louable, mais tous les cultes risquent de payer les dérives politiques de certains : contrôle de la qualité «cultuelle» par l’Administration, restriction de la liberté d’enseignement, obligation de signer un «contrat d’engagement républicain», contrôle du financement des associations cultuelles, etc.  

Les responsables des cultes chrétiens ont fait entendre leur grande préoccupation. Non, la loi de la république n’est pas supérieure à la loi divine. César n’est pas Dieu, et ne peut imposer à tous une idéologie. Ce serait une dérive totalitaire. La loi de Dieu est inscrite dans notre conscience, siège ultime de notre liberté. Il ne s’agit pas de se mettre «hors la loi», mais de bien considérer que la loi de Dieu reste l’ultime mesure de toute loi humaine. Sinon, l’Église nous enseigne que l’objection de conscience est légitime.

Ce n’est pas la religion qui menace la république, mais l’activisme politique exercé au nom d’une religion. Ne nous trompons pas de cible. Faire de la loi de séparation une loi de supervision et de répression constitue un vrai danger aujourd’hui. 

La lecture de la déclaration du Concile Vatican II «Dignitatis Humanae» sur la liberté religieuse sera bénéfique à chacun : «Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être exempts de toute contrainte de la part tant des individus que des groupes sociaux et de quelque pouvoir humain que ce soit, de telle sorte qu’en matière religieuse nul ne soit forcé d’agir contre sa conscience ni empêché d’agir, dans de justes limites, selon sa conscience, en privé comme en public, seul ou associé à d’autres.» (§2)


+ Mgr François Touvet

Évêque de Châlons