Paroisse Sainte Thérèse
de
Châlons-en-Champagne

Réorganisation pastorale de l’espace missionnaire de Châlons et Champagne


Vous le savez, il y a 5 ans dans le texte « Avance au large », puis il y a 2 ans dans « Prophètes de l’espérance », j’ai demandé que le travail pastoral et missionnaire s’organise de plus en plus à l’échelle des espaces missionnaires. 

Depuis 2020, c’est bien le cas dans le Vignoble, la Brie, le Perthois et l’Argonne. Le grand espace missionnaire de Châlons et Champagne, qui regroupe 12 paroisses, est appelé cette année à faire un grand pas pour entrer dans une nouvelle étape. Comment ?

À partir de la rentrée de septembre 2022, deux ensembles de 6 paroisses seront constitués, avec chacun une équipe de prêtres travaillant dans un esprit de mutualisation et de collaboration, même si chaque paroisse gardera bien sûr son identité propre.

- Au Sud, Don Erwan Courgibet et ses 3 confrères de la communauté Saint-Martin auront la charge des 6 paroisses : St-Etienne, Ste-Marie (Sources de la Vesle) et St-François-de-Sales, et aussi de Ste-Thérèse, St-Memmie et St-Eloi.

- Au Nord, le père Jean-Baptiste Vu rejoindra le père Didier Berthion pour les 4 paroisses St-Antoine et St Martin, St-Jean XXIII, St-Paul et St-Ephrem. Et le père Dominique Lê bénéficiera, pour les paroisses St-Dominique Savio et Ste-Edith Stein, d’une collaboration attentive et régulière du père Jacques Wersinger. Cela fait donc aussi 4 prêtres.

Une réflexion est en cours avec le Père Rémi-Paul N’Gonga Asami pour une nouvelle mission.

La cathédrale, église-mère du diocèse, ne sera plus une église paroissiale. Les grandes liturgies diocésaines y seront toutefois célébrées, mais plus la messe du Dimanche. Le père Jacques Wersinger en sera le recteur, chargé des relations avec l’État (DRAC) qui en est propriétaire, et avec le souci d’y développer des projets missionnaires articulés sur la formation et l’art sacré dont il a déjà la responsabilité. 

Le père Wersinger sera aussi "doyen" de l’espace missionnaire, chargé de « promouvoir et coordonner l’action pastorale commune » (Can. 555), et disponible pour apporter son aide fraternelle d’accompagnement, de célébration et de prédication, tout particulièrement dans les paroisses de Suippes et Mourmelon.

Il n’y aura plus de vicaire épiscopal pour cet espace missionnaire. Le conseil épiscopal invitera régulièrement chacun des 5 doyens à travailler avec lui.

Ce projet a reçu l’approbation de tous les prêtres concernés. Je décide de le mettre en œuvre "ad experimentum" pour un an. La mise en place se fera en collaboration avec les fidèles-laïcs, et nous ferons le point au printemps 2023. La perspective est bien d’avoir, à terme, une véritable équipe de prêtres au service de chacun de ces deux ensembles. Les prêtres plus anciens, selon leur état de santé et les besoins, pourront rendre service dans les 12 paroisses, eux aussi. Nous leur sommes très reconnaissants.

Je remercie, non seulement les prêtres qui se rendent disponibles pour ce projet, mais aussi tous les paroissiens et les équipes paroissiales. Il nous faut tous être réalistes. C’est un changement qu’il convient d’accepter dans la confiance, sans esprit de chapelle ou de clocher, mais avec le désir de vivre les 3 axes du synode sur la synodalité : communion, participation, mission.

Que le Seigneur nous vienne en aide.

+ François Touvet

évêque de Châlons



Pèlerinage diocésain à Rome du 19 au 24 septembre 2022

« Au cœur de l’Eglise universelle », sous la conduite de Mgr François TOUVET Renseignements et inscriptions :

Service des Pèlerinages – Diocèse de Châlons, 20 rue de l’Abbé Pierre Gillet 51000 CHALONS-EN-CHAMPAGNE

06.72.74.85.56 ; michel.babel@orange.fr

L'Eglise a besoin de vous

penser au denier du culte

EN BREF

Voir aussi la page Facebook (cliquez)